stellar-sting-800x450

Stellar avait raté de peu mon top cette année avec Vibrato que j'avais plutôt bien aimé. Pour résumer, ce groupe serait l'un des seuls survivants du sexy et l'un des groupes qui est allé le plus loin dans la nudité, les allusions sexuelles et compagnie. Sting reste dans le même délire, un peu plus léger en terme d'allusions malgré tout. J'aime bien Sting, même si je me dis que ça pourrait être une face B ou un titre random sur un album. Si votre curiosité vous a amené jusqu'à ces lignes, prenez la peine d'écouter, surtout pour ce gimmick complètement impromptu qui arrive deux...trois fois? choppé de Lean On, le tube de l'été 2015 juste avant le refrain !