Capture d’écran 2015-12-27 à 23

L'année est terminée, les mauvais vendeurs ont continué de mal vendre, le streaming est devenu roi, la pop a un peu morflé (moins qu'en 2014 je trouve). Des sons "à la mode" sont arrivés : ils nous ont usés avant l'heure. Toutes les stars qui font du popstarisme par intérim ont la voix de la très saoulante Ellie Goulding. On raconte sa life, on est faussement proches de ses fans : la sensiblerie a fini par m'énerver. Malgré tout, quelques personnalités dans la même veine ont réussi à me toucher car elles ne miment pas ce que les gens veulent voir mais parce-qu'elles sont et seront toujours comme ça après que la mode sera passée. Je crois en 2016 comme une espèce de 2010-2011 qui a préparé le terrain a 2012,  c'est le retour de la pop, celles des popstars larger than life, larger than adele. Si ce n'est pas le cas, ma foi, il me restera la pop coréenne qui semble être une neverending party de gros sons qui tâchent.

Voici mon Top 25 de cette année avec petite note pour chaque titre. Spoiler : Aucun titre d'Adele n'a réussi à dépasser la 500ième place de mon top. srry. A savoir qu'à partir d'un certain point, y a plus vraiment de classement, autant dans le top kpop y a vraiment un top 5 qui se détache bien, là être 10ème ou 6ème c'est à peu près pareil, on va dire que ce sont les 25 chansons que j'ai aimé écouter cette année (et pas que), et le trio de tête mérite vraiment sa place pour le coup.

Mention Spéciale : Josef Salvat - Une Autre Saison

 Bon, on peut dire que c'est pas du tout pop et que j'ai succombé aux sirènes de la chiantise. Josef Salvat est un mec un peu ennuyeux qui chante des chansons pas folichonnes. Pourtant j'ai bien aimé "Open Season/Une Autre Saison". La raison est simple : ce genre de mec fragile, impossible à vivre car jamais sûr de lui (tuez-vous) m'attire. Je me suis toujours retrouvé avec des mecs torturés et cette aura m'attire. Et c'est bien là le problème : ai-je aimé une chanson, pour ce qu'elle est : de la musique ou pour un mec bien marketé ? la réponse est très simple. N'empêche que j'ai aimé ce titre, je l'ai pas écouté jusqu'à l'usure mais j'ai trouvé ça suffisament sympa pour dire d'en parler dans ce top.

Seconde mention spéciale : NERVO - Hey Ricky feat. Kreayshawn, Dev, Alisa

EDIT 31/12. GROS GROS OUBLI de ma part, je sais pas comment j'ai pu passer à côté, j'ai honte d'avoir oublié! bon le top est fait, je vais pas le changer. Ce titre est une tuerie et aurait été dans mon top 5 (peut-être deuxième, non vraiment) j'ai zappé un titre qui aurait probablement été bien classé. Donc que dire à part que c'est une des rares tueries de 2015 ? é-cou-tez. Je m'en suis rendu compte en rentrant chez moi, j'étais en shuffle. Puis là : "merde, me dis pas que c'est sorti en 2015 ça?" en mode taillage de veines. Bah si, j'ai foiré :( 

25. Cape Lion - Oh Girl 

On parlait de fragiles, voici ce que ça donnerait si ces fragiles en question créaient un titre pop, entrainant  et intéressant. Oh Girl, c'est un peu ça, une suédoiserie aussi bonne que des boulettes. En espérant que leur destin ne suive pas celui, funeste, d'autres duos pop suédois.

24. Madonna - Ghost Town

 J'ai pas trouvé le clip génial, en fait, je l'ai trouvé très ringard. C'est super dommage car la chanson est vraiment bien. Madonna, seule vraie popstar a avoir lancé un disque (allez, Miley aussi on va dire) n'a pas brillé par ses ventes. J'ai pas très bien compris la promotion, elle semblait pas si catastrophique que ça. Les gens en ont peut-être marre de la madonne. Je pense qu'elle s'est démystifiée et ça n'appartient qu'à elle de changer cela avec trois incantations vaudoues. Je dis pas que j'ai la recette miracle pour rendre à César ce qui appartient à César mais je pense que si elle agissait comme je le voudrais, moi en tout cas, ça me plairait, et j'ai pas l'impression d'avoir cette pensée unique. Madonna n'est pas finie loin de là, elle a simplement fait de mauvais choix aux mauvais moments et pas marketés de la bonne façon. On fait table rase et on propose quelque chose de réellement innovant/excitant mais surtout mystique la prochaine fois.

23. Shamir - Call It Off

Shamir, star montante, peut-être déjà au climax de sa carrière? Je ne sais pas, je ne vois pas réellement d'évolution possible. C'est un concept à la fois super génial et excitant et assez limité à mon sens. L'année dernière, j'avais adoré "On The Regular", cette année c'est Call It Off, une petite bombe pop, tout ce qui faut avec des sons electros/chip tune de dingues. Je vais continuer à suivre ce qu'il fait car je m'emmerde jamais avec Shamir et si j'ai ressenti de l'ennui avec la moitié de la pop cette année, je sais qu'il est une valeur sûre du monde de la musique.

22. Grimes - Flesh Without Blood

Je ne sais pas qui c'est, j'en avais entendu parler de nom et je l'ai découverte en voyant qu'elle faisait partie des tops ci et là. Je me dis que c'est que j'aurais aimé entendre venant d'Avril Lavigne. Des guitares mais pas que, comme quoi la pop et les guitares n'est pas qu'une histoire de désamour. Une bonne découverte en fin d'année en tout cas.

21. Loïc Nottet - Rhythm Inside

Vous le connaissez à présent. Victoire volée à The Voice Belgique.  Je ne dirais pas Victoire volée non plus à l'Eurovision mais pas loin : seul acte du top 5 à être réellement intéressant. Les 3 devant lui étaient les italiens caricaturaux d'Il Volo, la chanson mièvre pleine de sensiblerie de la Russie (qui prône la paix AHEM) et la seconde plus mauvaise victoire de la Suède à l'Eurovision sorti de l'un des Melfest les plus ennuyeux. Un tweet de Marie-Claude Pietragalla lors de l'eurovision aura sans doute donné envie aux organisateurs de Danse avec les Stars de faire venir le petit Loïc (ou demande de Pietragalla?) Who knows. La suite vous la connaissez, la France découvre un chanteur hors norme, un profil qui n'existe pas encore dans le paysage musical et forcément, s'y attache et le fait gagner sa célèbre compétition de danse sur TF1. On découvre alors Rhythm inside, le titre qui lui a valu cette popularité, un titre minimaliste et toutefois honnête.

20. KDA - Turn The Music Louder (Rumble) ft. Tinie Tempah, Katy B

Encore une découverte grâce aux tops annuels. Je trouve que ce titre fait bien son boulot. C'est un énième revival du son 90's, pas hyper original mais il le fait très bien. Ça me donne des nouvelles de Katy B par la même occasion (résultat, je trouve qu'elle n' a aucun charisme mais qu'elle fait de bonnes chansons). Bien produit, tout ce qu'il faut au bon moment, c'est dommage que je n'en ai pas entendu parler plus tôt.

19. Janet Jackson - The Great Forever

Le retour très confidentiel de JJ. À vrai dire j'ai appris son retour sur une playlist spotify : The Great Forever passe en shuffle et je me demande ce que c'est. Ça sonne exactement comme Michael Jackson (mais genre la voix pas que la chanson à la SHINee). C'est super troublant. Autant le frère ne m'a jamais trop ému, autant j'aime beaucoup la soeur. J'ai d'abord cru à un énième inédit de MJ qu'on continue d'exploiter après sa mort. Au final non, c'est bien Janet, inspirée par le décès de son frère qui sort un nouvel album avec un titre super cool dessus : The Great Forever.

18. Giorgio Moroder - Tom's Diner (feat. Britney Spears)

Le seul contact qu'on a eu avec Britney de l'année (enfin, avec Pretty Girls). Reprise archi connue, Tom's Diner magnifie, je trouve, la voix de Britney, son aura. On parle quand même d'un diner tout pourri, un truc basique et Brit Brit c'est un peu notre pote basic bitches. C'est quand elle parle de choses simples, stupides ou évidentes qu'elle sort les plus beaux titres, à mon sens. Merci à Giorgio Moroder qui a réussi à insuffler à plusieurs pop stars un peu d'âme en plus (comme Right Here, Right now avec Kylie)

17. Sunday - Fjaðrir

La déception de l'année. J'adore ce titre. L'histoire c'est qu'il faisait partie de la sélection islandaise pour l'eurovision et qu'il n'a pas réussi à aller plus loin. Ce que je trouve extrêmement dommage car pour moi, l'Islande tenait sa première victoire du bout des doigts. Le titre se doit d'être paufiné mais il est déjà très bon en l'état et si il avait eu les moyens financiers qu'on donne aux artistes une fois envoyés à l'ESC, ça aurait été une tuerie, croyez-moi.

16. Yelle - Moteur Action (Sophie & A.G. Cook Remix)

Une présence française dans ce top yay. J'ai choisi Moteur Action car c'est mon titre préféré de l'album, elle l'a promu de façon brève (et un remix, certes) n'empêche QUE. Vous passeriez à côté d'une chanson terriblement fun et d'une nana terriblement cool si vous ne cliquiez pas sur play.

15. Fleur East - Sax

Seconde de sa catégorie et finaliste lors de la saison 11 d'X Factor UK, je n'en avais que faire de Fleur East. Pour moi elle allait sortir des trucs chiants un peu hip-hop. Au final, Sax s'avère être une bonne surprise : super coloré, entrainant, solaire quoi. Un peu déçu du saxophone justement, il sonne pas vraiment comme les enfers mais ça suffira. Ça en fait un single pas mal pour débuter dans le milieu de la musique en espérant qu'elle continue de suivre cette voie-là.

14. Little Mix - Black Magic

Gagnantes de la saison 8 d'X Factor UK, les Little Mix sont le girlband next gen du Royaume-Uni. Des petites meufs super accurate, bien dans leur temps et qui reçoivent tubes sur tubes. Je ne peux que conseiller d'écouter les Little Mix si vous ne les connaissez pas encore. La petite vague eighties de Black Magic fait du bien, comme celle 50's, 60's de Love me Like you. Elles méritent un peu plus de reconnaissance, mais il semblerait que leur label a choisi de garder les Little Mix sur le territoire UK pour en faire un groupe typiquement anglais (alors que les 1D ont une visée internationale).

13. Major Lazer & DJ Snake - Lean on (ft. MØ)

Gros tube de l'année, Major Lazer a popularisé la mode de 2015 : ce son un peu humide, tropical, exotique qu'on a entendu partout. Lean on, titre refusé par Rihanna (elle s'en mord toujours les doigts) est devenu le tube incontournable de 2015 et pour une fois, on était bien content que ce soit celui-ci et pas un autre. Généralement j'aime jamais trop le titre le plus écouté/vendu de l'année mais là, faut avouer que c'était sympa de passer un été sous le sunlight des tropiques de Major Lazer & Dj Snake.

12. Midnight Boy - Don't Say No

Je l'ai découvert lors du Melfest de cette année, messe que je rate assez souvent d'ailleurs. Si je regarde très peu le melodifestivalen c'est parce-qu'il y a beaucoup de chansons ennuyeuses au possible et que je ne comprends d'autant plus PAS le suédois alors suivre une émission entière... Midnight Boy passait premier; la dégaine du gars était pas terrible et le mini clip avant qu'il chante ne me rassurait pas du tout. Et là, une espèce de petite bombe rétro, période eighties avec tout les codes respectés à la lettre. J'ai prié pour que Midnight Boy aille plus loin dans l'émission, malheureusement il s'arrêtera là (dernier des votes).

11. VV Brown - Lazarus

Elle est loin la VV Brown de Shark In The Water (qu'on nous sert à la louche dans toutes les télé-réalités scriptées). Je ne me souviens plus quand elle a eu ce changement, je me souviens d'un titre assez cool "Apple" (The Apple?) qui nous montrait une VV un peu darkos mais toujours encore un peu mimi. Là, c'est fini, elle a décidé qu'elle était la nouvelle queen en chef des sorcières aux synthés vénères. C'est plutôt une très bonne idée, le refrain de Lazarus est épique au possible, j'ai halluciné à la première écoute tellement j'ai trouvé ça bien.

10

wkn

On ne le présente plus, il a été omniprésent, lui et son castor mort sur la tête, en 2015. C'est une chanson très radio friendly mais on s'en plaindra pas tant c'est bien. Je ne sais quoi dire de plus, c'est un bon titre qui fait partie du meilleur de 2015.

09

crj

One hit wonder avec "Call Me Maybe", Carly Rae Jepsen est revenue avec un album ultra bien bossé, pour certains c'est le meilleur album de 2015. Je ne dirais pas que je ne suis pas d'accord. En revanche, il est vrai qu'elle ne m'évoque rien. Elle est plate, même ses clips (censés camoufler un peu le manque de charisme) sont affreux, aucune idée intéressante derrière et donc manquent au devoir qui était de rendre CRJ un peu moins molle. Je pense qu'elle l'a décidé, elle voulait se montrer elle, nature & découverte. Sauf qu'à mon sens, c'est pas une bonne idée. Le problème, le seul, que j'ai avec son album c'est que comme il est bon, rien ne ressort. Un tube est forcément propulsé soit, car c'est vraiment un tube, un truc de malade qui se détache de lui-même ou bien, il se détache car le reste est un peu moins bon (méthode coréenne). Et avec Emotion, on a ni l'un ni l'autre, tout est bon mais rien ne se détache. Alors Run Away With Me est très bon, un peu comme le reste mais c'est sans doute le titre le plus intéressant et qui se détache de cet album qu'on continuera sans aucun doute d'écouter plus tard en se disant qu'on était passés à côté de quelque chose.

08

yy

Je n'ai jamais réellement suivi Years & Years. À chaque fois qu'ils sortent un truc je me dis "oh c'est super bien ça" mais je ne retourne pas à la pêche aux infos sur un éventuel autre titre qui pourrait sortir. Heureusement que d'autres sites existent pour faire ce boulot à ma place. Ps : c'est super cool.

07

miley

J'ai encore envie de me répeter et dire que "je n'ai pas suivi", oui je suis un imposteur, la pop occidentale me gave (sauf en fin d'année où je découvre que je suis passé à côté de pleins de trucs) donc je ne me mets jamais au courant, je survole un peu. J'ai appris que Miley avait lâché un album telechargeable gratuitement et je ne suis même pas allé le chercher. Enfin ça c'est personnel, je n'aime pas les albums, c'est très rare quand j'en télécharge/achète. Je ne peux pas dire si Nightmare vient de cet album, mais je peux dire que j'ai beaucoup aimé ce titre et je trouve la nana terriblement attachante. Je comprends moyennement le shitstorm autour d'elle dès qu'elle fait quelque chose. Gardez vos popstars pourries et fadasses et rendez moi Miley, on a plein de trucs à se raconter au sauna.

06

noonie

Qui est-ce? non mais réellement? je l'avais vue un peu partout mais ça ne m'a jamais intéréssé. Pour moi le pseudo (son vrai nom?), le titre et le visuel derrière m'avaient repoussé, j'ai trouvé ça d'une prétention sans nom (et tout le monde sait que je n'aime pas ça). À force de la retrouver dans les tops je m'y suis mis. J'ai pas changé d'avis, je trouve toujours ça prétentieux, c'est pop mais pas trop trop non plus, on reste dans quelque chose qu'on pourra toujours assumer demain matin. Bon, je suis pas très sympa avec elle (je pense qu'elle le mérite) mais elle a sorti ce titre vraiment bien et lui méritait de se retrouver ici.

05

petite

Je connais Petite Meller depuis Backpack. Elle est un peu tarée, elle surjoue un peu, sans doute. Ça me dérange pas, faut avoir les balls pour sortir un titre et un clip comme Baby Love. J'ai adoré, litteralement, c'est du gros délire. Le refrain est une tuerie, un hymne à chanter dans les stades. D'ailleurs, après ce premier refrain, le titre semble ne jamais redescendre. Avec quelques pouet pouet en plus je l'aurais mis premier.

04

zara

Dans le genre molle, Zara Larsson se pose là. On dirait qu'elle est arrivée dans un camion avec des meubles Ikea de Suède. Un peu interchangeable, je pense que c'est une One hit Wonder. Elle a déjà donné tout ce qu'elle pouvait. Elle a une gueule de youtubeuse en fait. Lush Life, chantée avec la voix de Rihanna est sans aucun doute le second tube de 2015. On l'a entendu partout et ce qui est très bien avec ce titre c'est qu'il n'est pas épuisant. Aujourd'hui encore, après avoir été essoré jusqu'à la mort, je prends du plaisir à l'écouter, j'ai beaucoup aimé Lush Life.

03

liz

On commence le top 3, avec Liz et When I Rule The World : le futur de la pop. Bien entourée, Liz a balancé ce titre "comme si de rien n'était" et je pense réellement qu'elle est la première pierre à des jours "plus heureux" pour la pop. Un vent nouveau qui va aider les vieilles popstars à épuiser un nouveau filon et à créer de nouvelles stars en devenir. Comment ne pas aimer cette chanson? ça fait pouet pouet, y a des changements de rythme, une espèce de rap dégueulasse : le bingo du titre génial est rempli à 100%.

02

adam

J'ai une relation d'amour-haine avec Adam Lambert, son inconsistance m'énèrve. On sent que c'est un mec qui a eu du mal à s'assumer : son orientation sexuelle, son poids. Alors, c'est pas un problème, le fait de pas assumer des trucs, c'est le fait de jouer sur plusieurs tableaux sur un pied qui me saoule. Aujourd'hui, il semble s'être calmé et s'être "trouvé". Ce renouveau, qui s'accompagne de titres plus entrainants et meilleurs se fait directement sentir. On surfe toujours sur la vague de la fragile mais ça passe nettement mieux qu'il y a un an ou deux. Ghost Town (qui fait plus de vues que celle de la madonne) est un excellent titre. Tout y est (bon peut-être pas le clip un peu meh). Il mérite vraiment sa place de second, c'est tout ce qu'il manquait à sa discographie et ce qui l'aidera à se détacher de la masse de chanteurs mous.

01

galantis

C'est con à dire mais j'aurai aimé que mon premier soit une grosse popstar, une personnalité compliquée, borderline qui chante et qui raconte son truc.  Il faut se rendre à l'évidence, Runaway est une tuerie sans nom. Galantis est un duo talentueux qui parle de choses évidentes mais justes, parfois frivoles ou futiles et c'est là qu'on reconnait un titre pop. La mélancolie de 2015 incarnée dans leur espèce de bonhomme chat-méduse : du génie. Sans oublier cet album qui t'enchaine le cerveau comme dans une backroom de mecs affamés.

Vous trouverez une playlist youtube : ICI