YSEULT - Photo 7 (c) Amory Choay

1 mois sans rien écrire, faut dire il s'est pas passé grand chose au pays du matin calme. J'ai bien peur que ce soit le dernier article avant mon Top de l'année 2014. Mais voilà qu'Yseult grande perdante de la Nouvelle Star a dévoilé il y a une semaine la lyriclip video de "Bye Bye". J'avoue, j'avais bien aimé "La Vague" mais à aucun moment je me suis dit que j'allais suivre ce qu'elle faisait (au mieux je l'ai follow sur twitter mais bon passons). Mais il s'avère que Bye Bye, tout comme son prédécesseur ne soit pas de la merde et je suis à deux doigts d'acheter l'album.

On est bien d'accord, je n'imaginais pas que les titres d'Yseult allaient être de la merde parce-qu'elle sort d'un télé-crochet, je pensais que ça allait être de la merde parce-que tout ce qui sort en Français excepté 3 ou 4 élus est un peu fadasse. Mais Yseult rejoint le club privé des chanteurs et chanteuses français.es qui font des trucs bien. Je pense sincèrement que "La Vague" est un des meilleurs singles français de 2014 (avec Complètement Fou/ Bouquet Final de Yelle). Bon on le sait, c'est pas toujours le gagnant qui sort son épingle du jeu mais mais mais c'était pas non plus gagné d'avance pour elle.

Au départ, j'avais un peu peur en ayant lu les personnes qui travailleraient sur son album, pour moi c'était pas des personnes capables de produire un disque pop. Alors je sais pas si c'est Yseult, son entourage, que sais-je encore, qui fait qu'on assiste à un miracle. Mon seul regret est ce clip dégueulasse qui surfe sur la tendance hipster, ou autant dire une tendance qui n'a jamais réellement existé tant elle a déjà évolué entre il y a 1h et maintenant et qu'elle ne sera déjà plus la même demain. C'est peut-être pour mieux faire passer cette musique altière et un peu trop légère pour le bon goût français et elle m'a donné l'impression de ne pas savoir quoi faire de son corps dans le clip, ça manquait d'Aegyo. Je crois que c'est tout ce que j'avais à dire, A+ Bisous.

Bon, je vous laisse avec le très bon titre d'Yseult : "Bye Bye".