Nine-Muses-Glue-MV1-590x303

Bon les 9Muses c'est un peu devenu mes chouchouttes récemment. Déjà car je commençais à accrocher à certains de leurs vieux titres que je trouvais nazes au possible avant. En fait, ils sont toujours nazes mais j'aime les trucs nazes. Ensuite parce-qu'en s'intéressant au groupe on s'y attache et on tombe sur un documentaire de la BBC de leurs pré-débuts qui est assez dur à voir. On sait que si la Kpop est une machine bien huilée c'est pas à coups de bisous et d'amitiés éternelles entre membres. Les 9Muses sont managées avec les pieds : le pdg de leur boite (dont je me contrefous du nom) a pulvérisé 1 million d'Euros pour leurs pré-débuts de façon tout à fait aveugle sans investir là où il le devait. C'est pour ça que ce groupe possède une âme en plus pour moi, car je connais la difficulté qui a été de créer cette usine à coréennes et la "douleur" de certaines membres qui sont des nids à désespoir dans le-dit docu. On ne se voile pas la face : 9 membres c'est pas pour faire joli, c'est pour suivre les SNmachinesdeguerreSD. Les filles bossent atrocement (moins d'un mois entre les deux derniers comebacks) avec de résultats moyens. Elles sont desservies par des titres pas franchement tubesques et un vieil air de putes pékinoises. Un peu moins lisses que les copines de la SM, moins bonnes danseuses, moins bonnes chanteuses,  "qu'importe le temps que cela me prendra" disait l'une d'elles à propos d'une carrière solo secrètement voulue. Je suis attaché à ces neufs filles pas trop parfaites, un peu gauches, un peu tristes mais qui ont une rage de vaincre à faire trembler la Corée du Nord comme sans doute, tout les groupes coréens (du Sud) aujourd'hui.